Poney Club : à quel âge mon enfant peut-il commencer et sous quelles conditions ?

Les bienfaits des poneys club

Que ce soit les princes, les princesses ou les super héros, ils font tous du cheval. La mode revient aujourd’hui aux séances équestres.  Pourquoi ne pas initier les petits et les plus grands à ce sport, qui est complet ? En effet, beaucoup de muscles travaillent  pour pouvoir faire de l’équitation, l’équilibre est développé et même le sens du relationnel est accru. De plus, mieux vaux voir ses enfants dehors, faire des séances d’équitation au poney club, au lieu de s’user les doigts et la matière grise avec des jeux vidéo. Faire du sport et en plein air est source de vie, de santé et de vitalité.

Faire du cheval, est donc bon dans tous les sens : le sport effectué, la bouffée d’air frais respiré et le développement de l’imagination des tout petits qui ont comme héros les chevaliers, les princes et princesses.

A chacun son âge

En général, les poneys clubs n’ont pas de limite d’âge minimum, mais la condition étant bien évidemment de savoir s’assoir. L’apprentissage de la station assise s’effectue vers les sept mois de l’enfant certes, mais la station assise n’est vraiment  maitrisée que vers deux ans. C’est pourquoi, en général, la majorité des poneys club prennent  leur membre vers l’âge de deux ans au plus tôt. Pour ces tous petits, ce ne sont pas des leçons proprement dites qui sont prodiguées, mais des promenades dans les bois. En effet, pour la tranche d’âge trois à cinq ans, les leçons sont surtout des récréations appelées séance de « baby poney » ou bien « baptême poney » et ne durent qu’une demi-heure maximum. De plus, ils sont obligatoirement accompagnés par l’un des deux parents.

Premières séances et accompagnements

Pour le tout début, la règle de mise est l’accompagnement par l’un des deux parents au moins, pour l’accompagnement en promenade, tandis que le moniteur tient la bride, afin de mettre l’enfant en confiance.

Ensuite, pour les tous petits, il n’y a pas de règle proprement dite. En effet, l’essentiel pour leur apprentissage est l’envie, il faut donc susciter leur envie à travers des promenades et  des séances de jeux.

Pour la sécurité proprement dite, l’apprentissage passe par le fait que le tout petit se sente en confiance (d’où accompagnement pour le début), et en sécurité, afin qu’il soit facile de lui inculquer les règles de sécurité. De plus, pour les premières séances, l’enfant n’est pas pris en groupe, car il sera plus en confiance avec le parent qui l’accompagne,  et le moniteur qui l’accompagneront en « promenade ».

Il ne faut donc pas hésiter à inscrire son enfant dans un poney club, car il n’y a pas de plancher d’âge. En effet, la seule condition sans dérogation est la maitrise de la station assise.

La randonnée équestre : voyagez et faites du sport !
Vacances : s’organiser une balade à cheval sur la plage