Le mors : un outil de communication entre le cavalier et le cheval, à choisir avec précaution

Le mors est un outil de harnachement, la plupart du temps en métal, à mettre à l’intérieur de la bouche d’un cheval en général. En supplément de la bride ou du filet avec de rênes, il aide un cavalier à réguler la vitesse ainsi que la direction de la bête de selle à l’aide de ses mains.

Description du mors

Le mors le plus employé est parfois fait en acier, mais il peut être fabriqué en d’autres matières. Le mors est fixé à l’aide du bridon ou de la bride. Il y a des mors de filet ou releveurs et il y a des mors abaisseurs. Un mors est constitué d’une surface droite, concave ou brisée qui se situe dans la bouche du cheval, appelée aussi canon, et d’un anneau des deux cotés maintenu aux montants de la bride. Les anneaux peuvent avoir plusieurs modèles différents, et se situer au bout des branches. On peut ajouter des rondelles de mors sur chacun des anneaux du mors pour que la bouche du cheval ne soit pas coincée ou serrée entre les anneaux.

Son utilisation

Le mors se met à l’intérieur de la bouche du cheval afin de le diriger et réguler sa vitesse. Généralement, il est conseillé d’employer les mors qui sont faciles à manier. Par contre, tous les chevaux et cavaliers ne sont pas pareils. C’est en fonction de chacun et des buts hippiques, la recherche des mors spécialisés est requise. Le mors est placé au dessus de la langue du cheval. Pourtant, il arrive que le cheval passe sa langue par-dessus afin d’échapper à l’action.

Le mors donne la possibilité au cavalier de mener la tête, les épaules et le cou du cheval grâce à des rênes. Les mors opèrent de plusieurs manières différentes à l’intérieur de la bouche du cheval. Il y a l’action sur la langue, l’action sur les barres, l’action sur le nerf mandibulaire et l’action sur la commissure des lèvres.

Les matériaux employés pour faire les mors

Il y a plusieurs types de mors différents. Les mors pour cheval peuvent être fabriqués à partir de différentes sortes de matière. Un mors peut être en cuivre. Effectivement, le cuivre dégage des ions entraînant une salivation du cheval. Le cuivre est fragile et souple à la fois, il est parfois employé en alliage. Un mors en nickel est très abordable. Il y a le mors en inox, c’est une matière qui réagit le mieux mais son prix est plus élevé que celui des mors en nickel. Il y a également des mors faits à partir de cuir ou de caoutchouc ou encore des matières synthétiques. L’objectif est le même, apaiser l’action du mors, surtout pour les jeunes chevaux.

Equipement d’équitation : les indispensables pour votre cheval
Les critères pour choisir une selle de cheval bien adaptée