Naissance du poulain : relations privilégiées entre la mère et son bébé

L’arrivée au monde du petit poulain arrive après une période de gestation de la jument pendant 11 ou 12 mois. Durant la gestation, elle devra toujours être surveillée par les éleveurs de chevaux afin d’éviter les divers imprévus. Pour cela, certains utilisent des caméras de surveillance et d’autres se relaient jour et nuit pour surveiller. Mais même sans ces surveillances, il faut savoir que le lien poulain / jument reste très fort et que la mère possède un instinct maternel surdévelopper suffisant pour mettre au monde son petit et à bien l’élever. Elle aura juste besoin de l’assistance d’une vétérinaire ou de l’éleveur au cas où le poulinage se passe mal.

Savoir si la jument va pouliner

Pour connaitre si une jument est en train de pouliner afin de s’y préparer, l’un des signes très distincts c’est de poser la main sur le ventre de la jument. L’éleveur ressentira alors les mouvements du poulain qui se prépare à sortir. Mis à part cela, à l’approche de l’accouchement, les mamelles deviennent de plus en plus épaisses et de la cire commence à en couler. La mère regardera souvent ses flancs tout en agitant sa queue. Durant le poulinage, la jument préfèrera accoucher dans le calme. Pour cela, elle est capable de le retarder jusqu’à la tombée de la nuit.

L’instinct maternel de la jument

Après que le poulain soit sorti de sa mère, les premières heures de sa venue au monde restent très importantes pour lui. Durant ce moment, sa mère le lèche complètement pour réaliser sa toilette et pour s’imprégner de son odeur. Ainsi, elle pourra le distinguer des autres poulains. Puis, le poulain cherchera à téter sa mère. À noter que les jambes du petit ne supportent pas encore son poids et il peut vaciller. Pour que le poulain retrouve sa mère parmi les autres chevaux, la jument pousse alors des cris réguliers pendant ces déplacements tout en attendant que son petit lui réponde. Le petit est capable de reconnaître les cris de sa mère parmi les autres et la mère également reconnaît parfaitement son poulain.

L’allaitement du petit poulain par la mère

Pendant la première téter la jument guidera son petit vers ses mamelles. Le premier lait qu’elle lui procurera contient du colostrum, une substance qui protège le petit contre les maladies. Mis à part cela, ce lait active les fonctions de l’intestin du bébé. Ce lait reste alors très important pour le petit durant les premières heures après sa naissance. Il continuera de s’allaiter durant les 5 à 6 premiers mois. Une fois cette période passée, il est possible pour l’éleveur de réaliser un sevrage.

Maréchalerie : les différents types de fers
Soin courant : les intérêts du pansage